Former l’Ingénieur Citoyen

Le projet FormIC

mardi 31 mars 2009

"Former l’ingénieur citoyen : savoirs, pratiques, acteurs"

Une recherche-action pour repenser les formations

Objet du Projet :

L’objectif général est de stimuler une évolution progressive des formations d’ingénieurs vers une meilleure prise en compte des enjeux sociétaux contemporains. Parmi ces enjeux, les thématiques adressées en priorité sont celles du développement durable, de la responsabilité sociale des cadres et de la pratique citoyenne des sciences et des techniques. Le projet « Former l’Ingénieur Citoyen » est une initiative porteuse de changement dans les milieux ingéniériaux par le canal de l’éducation, en exploitant les compétences et les savoir-faire complémentaires de la société civile et de la recherche scientifique.

Ces sous-objectifs sont :
-  Accompagner les actions d’expérimentation
-  Etudier les dynamiques d’évolution des formations d’ingénieurs
-  Contribuer aux débats publics
-  Rapprocher les différents acteurs engagés sur la question

Caractère novateur du projet, et enjeu sociétal :

Ce projet est novateur sur deux points principaux :
-  Le projet rassemble autour d’un sujet peu étudié des équipes de différents milieux et de savoirs divers, et mobilise un vaste panel de disciplines : histoire, sociologie, philosophie, sciences de l’éducation.
-  La collaboration entre Ingénieurs Sans Frontières et le Centre Maurice Halbwachs permettra d’étendre les connaissances relatives aux actions de la société civile sur la mise en œuvre de réformes éducatives, en particulier dans le domaine de l’ingénierie. Cette dynamique de réforme « par le bas » est peu connue tant du monde de la recherche en sciences sociales que des milieux ingéniériaux et mérite grandement d’être analysée.

Le projet « Former l’Ingénieur Citoyen » vise à engendrer des retombées sociales de quatre types différents : 1. Production de connaissances scientifiques originales 2. Meilleure prise en compte de la société civile dans les choix des contenus des formations d’ingénieurs 3. Sensibilisation du grand public et des milieux ingéniériaux aux grands enjeux sociétaux 4. Evolution notable des formations des établissements pilotes du projet et impact sur leurs ingénieurs diplômés

Coproduction de connaissances :

Durant le projet, des café-débats seront organisées de manière à assurer une interaction optimale entre l’équipe de recherche et les bénévoles d’Ingénieurs Sans Frontières. Le travail des chercheurs du projet donnera à ISF des moyens supplémentaires pour renforcer ses connaissances, son expertise, développer ses expérimentations et les diffuser largement. Ces recherches sont une occasion unique pour le Centre Maurice Halbwachs de générer des connaissances scientifiques sur un sujet de sciences sociales qui reste en grande partie à exploiter : celui de l’évolution des professions et des formations d’ingénieurs dans les sociétés contemporaines. La collaboration avec la société civile dans le cadre du projet permettra d’enrichir les questionnements et de susciter des inspirations nouvelles pour les recherches en cours et à venir.

Volet formation :

Le présent projet propose des activités de formation à part entière. Sa conduite participative et interactive mobilise et forme simultanément un doctorant en sciences sociales, et environ 50 étudiants de 4 écoles d’ingénieurs. Le doctorant bénéficie d’une part d’un financement approprié pour ses recherches et d’autre part d’une opportunité unique de recherche action en collaborant avec les groupes de bénévoles ISF. Les étudiants élèves-ingénieurs participeront à la réflexion et à la mise en place de transformations dans leur propre cursus de formation dans le cadre du projet « Transformons nos formations ». La formation de ces étudiants sera assurée par plusieurs journées de formation et des temps d’échanges avec les chercheurs, des experts et le doctorant.

Volet dissémination :

Types de manifestation :

- Café-débats
- Manifestations scientifiques (séminaires, conférences)
- Activités d’information aux associations
- Colloque « L’ingénieur citoyen » prévu pour 2011

Publics cibles :
- Partenaires du projet, bénévoles des groupes ISF
- Communauté scientifique : étudiants, enseignants, chercheurs
- Acteurs du développement durable, réseaux étudiants
- Grand public, parties prenantes

D’autres moyens de dissémination sont envisagés :
-  Interventions en écoles d’ingénieurs
-  Publications dans des revues scientifiques
-  Diffusion de livrables : « Guide pratique de formation de l’ingénieur citoyen »
-  Un numéro spécial de la revue Alteractif sur le projet « Former l’ingénieur citoyen ».

Durée du projet : 3 ans, de janvier 2009 à décembre 2011 (possibilité de prolonger d’un an le projet sous couvert de fonds supplémentaires)

Financement du projet :

Le projet « Former l’Ingénieur Citoyen » bénéficie d’un financement PICRI (Partenariat Institutions-Citoyens pour la Recherche et l’Innovation) de l’Ile-de-France. Des fonds propres d’Ingénieurs Sans Frontières ont également été mobilisés pour le projet. Néanmoins, une mise en œuvre effective des différentes activités prévues sous-tend l’obtention de fonds complémentaires et l’éventuelle mobilisation de moyens supplémentaires en termes d’expertise, d’aide logistique ou de main d’œuvre.


Documents joints

Présentation du projet FormIc

31 août 2009
Document : PDF
61.6 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2417 / 49423

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Présentation du projet   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License