Former l’Ingénieur Citoyen

"Scandale solaire au Sahara" - Jean-Louis GUIGOU

lundi 25 janvier 2010

FICHE DE LECTURE

1- Référence bibliographique

Les Echos 17-7-2009

2- Contexte

Un consortium d’industriels de l’énergie solaire, principalement allemand, affiche un projet d’implantation, au Sahara, d’une production d’énergie électrique à base de capteurs solaires pour un montant, à terme, de 400 milliards d’euros. Il s’agit d’aller chercher là-bas de l’énergie pour l’Europe, à la manière de ce qui se passerait suite à la découverte d’un gisement pétrolier.

3- Contenu de l’article

L’auteur est Jean-Louis GUIGOU, délégué général de l’Institut de Prospective économique du monde méditerranéen. (Et époux de l’ex-conseillère élyséenne de l’époque de François Mitterrand et ex-ministre(ss)e de l’époque Lionel Jospin). Il stigmatise cette approche prédatrice, qui néglige la possibilité d’utiliser au moins une partie de cette énergie à demeure, pour le développement de l’économie des pays situés au nord (et au sud ?) du Sahara. Il mêle habilement des considérations poétiques (Léopold Sédar Senghor) et très pragmatiques, sur la problématique Nord (« hommes aux yeux bleus ») et Sud.

4- Critique

Il s’agit d’un cas d’école très exemplaire des rapports Nord-Sud. D’un côté, le nec plus ultra de la technologie, au service des intérêts de ceux qui la maîtrisent. De l’autre, les laissés pour compte dont on pille les ressources naturelles (le plus souvent avec le consentement de leurs « gouvernants » qui n’y voient que des profits). Ceci pourrait apparaître comme une sorte de conte philosophique.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1049 / 48860

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Penser l’Ingénieur Citoyen  Suivre la vie du site Lectures   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License